Quel type d’isolant pour un mur ?

Rate this post

Mal isolées, les parois murales d’une maison peuvent laisser passer entre 15 et 20 % de l’énergie thermique produite par le système de chauffage. Pour un confort thermique optimal, le choix de l’isolant joue un rôle déterminant. Il existe plusieurs types d’isolants et tous ne sont pas adaptés pour isoler des murs.

A propos des isolants muraux

Le choix d’un isolant mural implique la prise en compte d’un certain nombre d’éléments. En effet, quel qu’il soit, un isolant mural doit pouvoir respecter certaines normes afin d’être à même de fournir un confort thermique optimal. A ce propos, on dit des isolants thermiques muraux, qu’ils se doivent d’être mécaniques. Cela a pour avantage de limiter les tassements au fil du temps.

Par ailleurs, il faut aussi comprendre que malgré le fait que les isolants ne soient pas catégorisés pour autant, il en existe qui ne doivent pas être utilisés pour isoler des murs. Il s’agit par exemple de la laine de coton, des plumes ou de la laine de mouton. Ces isolants ne présentent pas assez de résistance thermique, et ne sont pas mécaniques comme le requiert ce type de surface.

En outre, la technique d’isolation choisie doit pouvoir vous orienter sur le type de matière isolante à acheter. En effet, pour une méthode d’isolation par l’extérieur, il faudra faire le choix d’un isolant capable de résister aux intempéries, ce qui ne sera pas forcément le cas avec une isolation faite depuis l’intérieur.

Les catégories d’isolants muraux

Selon leur composition, les isolants peuvent être classés en trois catégories.

Les isolants naturels

Ils sont reconnus respectueux de l’environnement et leur usage n’a aucun impact négatif sur la santé. En outre, les isolants thermiques naturels représentent un investissement moins coûteux que les autres classes en plus d’être dotés de plusieurs caractéristiques intéressantes. Par exemple, ils sont capables de réguler l’hygrométrie.

Les isolants minéraux

Efficaces contre le froid, les isolants minéraux sont faits de matériaux comme le sable, le verre ou encore le basalte. Il faut dire que ce sont des isolants qui résistent au feu. Ils ne sont pas très chers non plus.

Les isolants synthétiques

L’une des caractéristiques principales des isolants synthétiques, c’est leur capacité à absorber l’eau. Par ailleurs, leur niveau d’isolation est satisfaisant lorsque le choix de la matière en fonction de la surface est réussi.

Les types d’isolants muraux

Ici, nous vous proposons une liste d’isolants qui peuvent être mis à contribution pour vos murs.

L’argile expansée

Il s’agit d’un isolant mural plus adéquat pour les chapes. Il sera moins en usage sur les autres surfaces.

L’aérogel

Cet isolant est reconnu comme capable de fournir un très haut niveau d’isolation sur les parois murales. Par contre pour l’avoir, il faudra y mettre le prix. Il n’est pas seulement cher, il est aussi un peu rare sur le marché.

La paille

Si la qualité d’isolation produite par la paille n’est pas mauvaise, ce matériau possède un grand limite : il est inflammable.

La fibre de coco

C’est un isolant qui peut rester actif pendant très longtemps. La fibre de coco ne peut pourrir simplement parce qu’il présente une bonne résistance à l’eau. Par contre, son installation est onéreuse.

Le béton cellulaire

C’est un isolant dont l’installation se fait au moment de la construction de la maison, un peu comme avec le sarking pour la toiture. Disponible en plusieurs dimensions, le béton cellulaire permet de répartir l’isolation sur le long de la paroi murale.

L’ouate de cellulose

Faire usage de l’ouate de cellulose pour les parois murales de votre maison implique que vous vous dotiez d’un équipement spécial au moment de son installation. Il faut dire que ce n’est pas un isolant ordinaire, car en dehors de l’isolation, il et capable de réguler la présence d’eau ainsi que la chaleur de ses composants.

La peinture isolante

Simple d’utilisation, cet isolant est en usage pour les deux techniques d’isolation (isolation par l’intérieur et par l’extérieur).

La perlite

Elle est chère comme isolant. Mais sa durée de vie est satisfaisante autant que son niveau d’isolation thermique.

Le chanvre

Il ne pourrit pas et présente une bonne résistance au temps. Il est possible de lui associer un liant synthétique.

Le polyuréthane

Il ne laisse pas passer l’air froid et confère un bon niveau d’isolation à vos murs.

La fibre de lin

Cette matière isolante peut être traitée avant installation. Cela permet, entre autres, de tuer les insectes qui pourraient y élire domicile. Elle est également un excellent isolant phonique.

La laine de roche

Si elle n’est pas chère et est plutôt facile à installer, il est tout de même important de pouvoir connaître quelques petites astuces quant à son contact avec l’eau. Il ne s’agit pas d’une matière hydrophile et si elle se mouille du fait du hasard, de la neige ou de la pluie, il ne faut pas essayer de la comprimer. Il faut plutôt la sécher.

La laine de verre

Aussi courant que la laine de roche, elle est aussi capable de fournir une isolation phonique.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *