Pourquoi, comment et à quelle fréquence entretenir sa toiture ?

La toiture est un élément clé de la maison. Elle protège ses habitants du froid et des intempéries, et préserve le bon état de l’ensemble. Pour qu’elle puisse jouer pleinement son rôle, la toiture nécessite donc un entretien régulier. En effet, il est crucial de la débarrasser des mousses, des lichens et des algues à sa surface. En outre, les problèmes liés à cette structure ont besoin de réparation le plus vite possible. Une toiture mal entretenue permet les infiltrations d’eau et les déperditions de chaleur à l’intérieur. Découvrez donc dans cet article pourquoi, comment et à quelle fréquence en prendre soin.

Pourquoi est-ce nécessaire d’entretenir sa toiture ?

Comme nous l’avons mentionnée plus haut, la toiture joue un rôle considérable. En effet, il s’agit du principal élément de la maison qui assure le bon état de l’ensemble. Pour qu’elle soit bien fonctionnelle, il faudra également qu’on en prenne soin.

Avec les années, la surface du toit se recouvre de champignons parasitaires, de poussière et toutes autres saletés. Ces éléments sont en partie responsables des stagnations d’eau au niveau de la toiture. Or, une telle situation occasionnerait des problèmes d’humidité. L’infiltration d’eau peut en effet avoir des conséquences graves. En plus d’accentuer la porosité des tuiles, elle peut endommager les isolants et ramollir la charpente en bois. Pour éviter de tels dégâts, il importe donc de nettoyer son toit. Pour cela, vous pouvez faire appel à un couvreur professionnel.

En outre, un toit en mauvais état affecte la valeur du bien immobilier. Il est à l’origine des déperditions de chaleur et de la surconsommation d’énergie dans le foyer. Rappelons qu’une toiture en mauvais état laisse échapper plus de 25% de la chaleur intérieure.Une remise à neuf de celle-ci ne permet pas uniquement d’améliorer l’esthétique de la maison. Les travaux d’entretien impactent réellement sur sa valeur marchande.

Comment entretenir la toiture de son habitation ?

Comme vous l’aurez compris, l’entretien de la toiture se matérialise par :

Le démoussage

Le démoussage de la toiture est l’opération qui consiste à éliminer les souillures présentes à sa surface. Il peut aussi bien s’agir de mousses, de lichens, de champignons, de débris de feuilles mortes ou de trace de pollution. Dans la majorité de cas, l’enlèvement de ces éléments se fait au moyen d’un nettoyeur à hauteur pression comme le Karcher. En fonction de l’état de la couverture, le couvreur professionnel peut néanmoins recourir à une autre technique de nettoyage. Cette opération est généralement complétée par la pulvérisation d’un traitement hydrofuge sur les tuiles. Ce produit empêche le développement des végétaux indésirables et préserve la propreté du toit plus longtemps. Par ailleurs, il permet de traiter les problèmes mineurs d’infiltration d’eau. L’hydrofuge comble les pores des tuiles et les rend imperméables à l’eau et à l’air.

Les travaux de réparation

Dès que l’on constate une anomalie au niveau du toit, il faut agir très rapidement. C’est le cas lorsqu’une ou quelques tuiles sont cassées. On procèdera immédiatement à leur remplacement pour éviter les problèmes d’humidité. Il en va de même des joints endommagés. En outre, si la charpente a été affectée par l’humidité, il faudra la traiter. C’est également le cas si elle est infestée d’insectes xylophages. Dans tous les cas, il est conseillé de solliciter les services de cette entreprise de couverture dans le Val d’Oise.

À quelle fréquence entretenir sa toiture ?

Pour préserver le bon état du toit, il est conseillé d’effectuer un démoussage deux fois par an. Le premier démoussage est de préférence réalisée après la chute des feuilles en automne. Quant au second, il sera opéré après la fonte des neiges au printemps pour prévenir la prolifération des champignons parasitaires.

En outre, nous vous incitons à réparer les défauts de la toiture au fur et à mesure qu’ils apparaissent. Cela vous évitera les travaux de rénovation relativement onéreux. Par ailleurs, si de simples réparations ne suffisent plus à la remettre à neuf, il faudra prévoir la rénovation de la toiture. En principe, elle est rénovée tous les 10 à 15 ans. En revanche, un contrôle de son état devra être opéré tous les 2 ans.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *