Les particularités du décapage terrain : principe, objectifs et étapes

Le décapage est un terrassement de terrain qui fait partie de la phase de préparation avant la construction. Suivez cet article pour découvrir son principe, ses objectifs ainsi que ses principales étapes.

Qu’est-ce que le décapage ?

Lors de la réalisation d’une nouvelle construction, le terrain destiné à accueillir l’ouvrage doit être préparé. Mais avant de vous lancer dans le projet, il faut réaliser quelques étapes de préparation. C’est là qu’intervient le décapage. Afin de rendre le terrain prêt à recevoir le futur ouvrage, ce processus doit être effectué par un terrassier.

Le principe d’un décapage de terrain

Le décapage est une opération de terrassement simple. Il suffit de retirer la couche supérieure de terre dans le but d’avoir une surface propre, lisse et stable. En effet, le sol est constitué de plusieurs couches différentes. La couche superficielle qu’on devrait retirer, sans l’abîmer, est celle qui se trouve à une épaisseur d’environ 20 à 40 cm.

Généralement, cette couche supérieure est constituée de végétation, de racines de plantes ou d’arbres et de matières organiques. C’est pourquoi il faut obligatoirement suivre quelques normes quant au type de fondations à construire et le terrain à décaper.

Objectifs des travaux de décapage avant construction

Les travaux de décapage nécessitent l’intervention de professionnels afin d’éviter les mauvais accidents. En matière de construction, cette opération a un objectif très technique qui est celui de mettre le terrain à niveau. Cela permet non seulement d’assurer la stabilité de la construction, mais également à recevoir d’autres installations comme un jardin, une piscine ou un garage.

Le décapage permet d’abaisser le niveau du sol et permet de s’approcher de la nappe d’eau. Ceci favorise une meilleure végétation à la superficie, si on envisage faire un jardin par la suite. Le décapage permet également d’améliorer les conditions du milieu de manière à diversifier les habitats et les espèces accueillies. Le décapage permet aussi de solutionner un problème de hauteur.

Quand doit-on faire un décapage de terrain ?

Le décapage de terrain doit de préférence être réalisé sur un sol sec. Il est, en fait, plus facile à travailler un sol sec qu’un sol humide et fragilisé. Ainsi, il est vivement conseillé de lancer les travaux de décapage avant le printemps ou à la fin de l’automne. C’est la période idéale pour les travaux de terrassement.

Principales étapes de décapages de terrain

Dans les travaux de décapage, il est nécessaire de suivre certaines étapes. Ceci est indispensable au bon déroulement de l’opération.

La localisation et la délimitation du terrain sont importantes. Puisque le décapage demande une étude préalable, il faut faire un diagnostic du sol en matière d’hydrologie, de pédologie et d’écologie. Après, c’est au terrassier de voir s’il est possible d’effectuer les travaux manuellement ou mécaniquement. Cela dépend, en fait, de la sensibilité et des contraintes du terrain, du budget et des moyens disponibles.

Puisque le décapage permet de retirer la couche supérieure du sol, il va y avoir des déchets végétaux. En effet, le ramassage et l’exportation des matériaux décapés sont effectués manuellement, semi-mécaniquement ou de façon complètement mécanique.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *