Le bêchage : les conseils pour y arriver

Le bêchage est une opération importante à réaliser avant les plantations ou les semis. L’opération consiste notamment à retourner la terre. Sachant qu’il s’agit d’une base du jardinage, il est indispensable de le réaliser selon les règles. Toutefois, quelques étapes doivent être mises au point pour de bons résultats. Voici d’ailleurs quelques conseils utiles pour un bêchage réussi.

Le bêchage de la terre : les principes de base

Par définition, le bêchage de la terre a pour but de retourner la terre à partir d’un outil. C’est une étape obligatoire pour bien commencer le jardinage, notamment les plantations ou les semis. L’opération s’avère être utile pour aérer la terre afin d’assurer un bon enracinement des végétaux. Cela permet également d’éliminer les mauvaises herbes.

En plus de ces points, le bêchage de la terre facilite l’enfouissement du compost, engrais ou fumier dans le sol. Si vous souhaitez notamment entamer le jardinage, cette première étape doit être bien réalisée pour s’offrir un espace bien entretenu et épanoui. Dans tous les cas, si vous présentez des difficultés à le réaliser, il est conseillé de faire appel à ce jardinier expérimenté dans le Lot pour mettre au point l’espace à entretenir.

Les outils à utiliser pour le bêchage

Pour entamer cette opération, il est nécessaire d’utiliser la bêche plate. Il permet de retourner facilement le sol. Toutefois, d’autres outils sont également à portée de mains pour réussir. Cependant, il est nécessaire de choisir les bons outils selon la nature du terrain. Un louchet est par exemple, l’outil idéal pour labourer en profondeur. Pour un terrain caillouteux, la fourche bêche est utile. Dans le cas d’un immense terrain, l’option manuelle est à éviter. Il vaut mieux opter pour un motoculteur pour faire plus rapide.

La bonne période pour procéder au bêchage

Quelques points doivent être mis au point pour pouvoir bêcher. Il est par exemple important de choisir la bonne période pour y procéder. Déjà, il faut éviter d’opérer sur un sol enneigé ou gelé. L’idéal serait d’attendre que le sol soit dans les meilleures conditions, notamment ni trop humide, ni trop sèche. C’est-à-dire que le bêchage doit être réalisé en début d’hiver ou en automne. Par ailleurs, selon la nature du sol, il est possible de procéder au bêchage tout au long de l’année, notamment pour un sol sablonneux et léger.

Les principaux avantages de bêcher la terre

Comme affirmé précédemment, il est indispensable de bêcher la terre avant les semis et les plantations. Le but est d’avoir un sol plus léger afin de l’eau et l’air puissent adhérer facilement. Encore, cette opération permet aux végétaux de pousser et de se développement dans de bonnes conditions. De par ces aspects, le sol absorbera d’une manière efficace les engrais tout en évitant certaines maladies comme la cryptogamie ou encore la reprise des adventices. Pour obtenir de bons résultats, il est possible de procéder à un bêchage simple c’est-à-dire bêcher à une profondeur d’environ 25 m ou encore à un bêchage double d’une profondeur d’environ 50 cm dans le cas d’un sol très lourd.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *