Astuces pour garder sa pelouse en bonne santé

Une pelouse bien entretenue vous donnera envie de passer du temps dans votre jardin. Il est possible de vous occuper vous-même de ces entretiens, mais l’engagement d’un jardinier vous assurera le meilleur résultat. Avant de vous lancer au jardinage, il vous faut connaitre quelques astuces pour avoir une pelouse saine.

La fréquence de tonte

Tondre la pelouse est une des tâches principales à faire pendant l’entretien du jardin. En effet, elle assure le bon développement de l’herbe. Par contre, il est à éviter de couper trop court, car elle risque affaiblir la pelouse et favorise la prolifération des mauvaises herbes et les bactéries.

La fréquence idéale de tonte de gazon est de deux fois par semaine, mais une fois peut éventuellement suffire. La tonte nécessite certaines techniques et un temps plus ou moins long selon la superficie de la pelouse. Ainsi, il est préférable d’engager ce jardinier dans le Tarn qui est un expert dans ce domaine pour le faire. Il peut également s’occuper de l’entretien des autres plantes de votre jardin.

Pour un meilleur résultat, il faut régler la hauteur des lames de la tondeuse à sept centimètres environ. Pensez à récupérer le gazon coupé en le laissant sur place après la tonte. Il servira d’engrais naturel pour les herbacées.

Aération du sol

Il y a des signes qui ne trompent pas et qui prouvent que la pelouse a besoin d’aération. C’est le cas quand le sol devient compact et dur, ou quand l’eau pénètre difficilement dans le sol, etc.

Pour y remédier, il faut mélanger la terre humide du jardin au moins deux fois par an. L’outil à utiliser est un aérateur manuel ou une fourche à bécher. Il faut savoir que les racines ont besoin d’air pour respirer. Ainsi si elles suffoquent, le gazon a des difficultés pour se développer.

Cette aération du sol facilite l’évacuation de l’eau en surface. Elle favorise également la croissance de vos plantes herbacées. Profitez de l’intervention pour scarifier le gazon afin d’enlever les herbes mortes.

Nourrir la pelouse

La pelouse a besoin de se ressourcer en azote, potassium, etc. Pendant la tonte, elle se vide des nutriments nécessaires à son développement. Ainsi, pensez à propager des engrais riches en minéraux sur la pelouse au moins une fois tous les mois pour garder sa belle couleur verte.

Mais il faut connaitre le bon dosage d’engrais. D’où l’intérêt de demander conseil à un professionnel qui réalise le travail avec précision. L’utilisation des engrais est nécessaire pour renforcer les tiges, et lutter contre les maladies.

Protéger contre les envahisseurs

La pelouse n’a pas d’ennemi naturel. Toutefois, les activités de certains animaux, des insectes et parasites de toutes sortes peuvent être néfastes. Ces derniers ont tendance à creuser, uriner ou étouffer les plantes. En effet, l’ammoniac présent dans les urines des animaux jaunit le gazon.

Il existe des remèdes faits maison pour en venir à bout des insectes tels que les fourmis. Les mauvaises herbes peuvent être arrachés à la main ou traités avec des solutions à base de gros sel ou du bicarbonate de soude. Si les problèmes persistent, n’hésitez pas à faire appel à un professionnel.

La technique d’arrosage

Contrairement à ce que l’on pourrait penser, le gazon ne doit pas être arrosé quand il fait chaud. Cela précipite l’évaporation d’eau et crée encore plus de chaleur pour nos gazons. Le moment idéal serait plutôt en fin d’après-midi voire dans la soirée. Ainsi l’eau a le temps de pénétrer le sol et rafraichi les plantes par la même occasion.

Trop d’arrosage n’est pas bon pour la pelouse. D’une part cela constitue un gaspillage d’eau, et crée des flaques d’eau. D’autre part, les herbacées deviennent vulnérables aux bactéries et champignons.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *